Nous sommes le 6 mai, deuxième jour de repos après notre premier grand run en haute altitude. La météo est assez maussade, c'est-à-dire gris, grêle et un peu de neige, le tout mélangé avec un peu de soleil de temps à autre. Le fond de l’air n’est pas frais, mais du grand bleu m’irait bien quand même.

Donc, pas de longue histoires à vous raconter, je vous laisse admirer le travail de tri sélectif opréré ce matin avec les sherpas. Ça m’a permis de faire beaucoup de photos et de vidéo. Vous comprendrez quand vous visonnerez les photos qu’elles n’aient pas toutes un commentaires, car il y a redondance dans la nature des déchets :

 Fer et ferrailles diverses dont petit morceau d’hélicoptère…

 Tissus, couvertures, vieilles chaussures…

 Vieilles cordes….

 Nourriture à foison dont boîtes de conserves non ouvertes, barres de céréales, paquets de haricots….

 Bois

 Plastiques en pagailles…

Les déchets proviennent de toute les dates, les plus rouillés peuvent avoir plusiueurs dizaines d’années, tandis que nous trouvons des cadavres de San Miguel qui doivent à peine dater de l’année dernière. La plus vieille des boutilles d’oxygène date de 1972, c’est vous dire…

Parmis ces déchets, certains (205 KG environ)  proviennent du camp II à 6 400 m et ont été redescendus par les sherpas. Au total avec cette campagne du du Camp II et les premières campagnes autours du camp de base :

 

21 sacs de 30 KG chacun = 6 30 KG

11 bouteilles d’oxygènes = 55 KG

 

Total  685 KG

 

Il nous reste encore 20 sacs à remplir, je vous laisse comptabiliser, sachant que l’on va bien encore trouver au moins une dizaine de bouteilles d’oxygène en plus….

 

Lors de notre prochaine visite au camp II, je tacherai de faire des photos plus éloquentes si la neige a fondu et qu’elle révèle ses secrets….

 

A bientôt.